Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Le 27 octobre, l’équipe multimédia de la CENI s’est dans la circonscription électorale de Coyah pour rendre visible le déroulement de la mission de remobilisation et de renforcement des capacités des démembrements.

La préfecture de Coyah compte trois CESPI et une CEPI qui gère la commune urbaine. M. Marcel Touré, rapporteur de la CEPI, a indiqué : « Depuis le lundi, la mission est là. Nous avons commencé par le contrôle effectif de tous les membres de la CEPI. Nous n’avons qu’un seul élément qui est malade. La structure qui l’a désigné est en train de voir comment le faire remplacée. Ensuite, on nous a distribué le guide des membres des démembrements.  Puis, il y a eu une rencontre avec tous les partis politiques évoluant à Coyah ». Qu’est-ce que la mission a changé ? « La mission nous a galvanisé et montré que maintenant c’est la relance des activités. Cela a renoué le contact entre les membres de la CEPI et les partis politiques qui évoluent sur le terrain ici. Parce que c’est le travail qui commence et le socle de ce travail, c’est la confiance entre les parties prenantes ». Et l’état des lieux ? « Nous avons fait l’état des lieux et comme tout service, nous avons des problèmes. Nous n’avons pas d’équipements pour travailler. Les ordinateurs sont en pannes, les mobiliers de bureau ne sont pas là. Nous avons des engins roulants qui sont vétustes à ce jour ». Qu’est-ce que vous attendez de la CENI ? « Nous demandons de nous doter de matériels informatiques, de mobiliers de bureau et de moyens de déplacement pour que nous puissions bien accomplir notre mission », a conclu le rapporteur, Marcel Touré.

Souana Doré