Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Le 15 septembre, le Président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé, a rendu une visite de courtoisie au Conseil économique et social (CES) à son siège à Sandervalia, commune de Kaloum.

Me Amadou Salif Kébé et sa délégation ont été reçu par la Présidente du CES, Hadja Rabiatou Serah Diallo, entourée de quelques conseillers.

D’entrée, Hadja Rabiatou Serah Diallo, a souhaité la bienvenue avant de présenter les quelques conseillers présents à cette audience.

L’honneur est revenu au rapporteur de la CENI, Mamadi Lamine Condé, de rappeler le contexte de leur visite au CES.

Dans son discours de circonstance, le Président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé, a indiqué que ce n’était pas normal qu’une institution transversale comme la CENI soit à sa première visite au CES. Parce qu’aucune décision importante ne doit être prise dans le pays sans consultation préalable du CES qui donne son avis. « Nous sommes très heureux d’être ici. Si notre rôle est d’organiser des élections dans notre pays, nous savons la sensibilité de ces élections, nous ne pouvons pas nous passer de vos conseils. C’est pourquoi, nous avons tenu à renouer ce fil du dialogue, de cette fraternité institutionnelle pour que nous ne soyons plus gênés en venant vers vous pour solliciter des conseils ou des avis pour tel ou tel aspect de notre mission », a indiqué le président de la CENI. Il poursuit que cette visite est la première de plusieurs autres à venir. « La CENI est dans vos murs pour vous signifier qu’elle a conscience du rôle que vous jouez dans ce pays. Nous comptons désormais en profité au maximum. A chaque grande décision de la CENI, vous serez informés ou chaque fois que nous ressentirons le besoin d’un conseil de votre part, nous viendrons sans gêne », a conclu Me Amadou Salif Kébé.

En réponse, Hadja Rabiatou Sérah Diallo, présidente du CES, rappelé que son institution n’a jamais abandonnée la CENI : « Il n’y a pas un seul jour que le Conseil économique et social n’a pas joué son rôle auprès de la CENI, l’ancien président peut en témoigner ». Le CES est un laboratoire, dira-t-elle, qui examine tous les sujets concernant la nation. « Nous donnons les avis et les recommandations. L’Exécutif et le Législatif attendent toujours les recommandations du Conseil économique et social. Donc, il faut qu’on crée cette synergie entre nous », a souligné Mme Diallo. Elle a demandé à la CENI ne point hésiter à venir vers son institution pour n’importe quel problème concernant la Guinée. « Votre visite ici nous réconforte. Cela veut dire que nous avons du travail à faire et que nous devons redoubler d’ardeurs pour que nous puissions aller de l’avant. Je pense que cette concertation est nécessaire. Chaque fois que vous avez besoin de cela, interpellez-nous, nous sommes prêts à aller vers vous pour voir quel est la bonne décision à prendre. Le Conseil économique et social est à votre disposition pour tout besoin », a conclu la Présidente du CES.

Souana Doré