Bakary FOFANA
Siège de la CENI

Bakary FOFANA

Président de la CENI

Siège de la CENI

La préfecture de Dalaba compte neuf communes rurales et une commune urbaine composée de huit districts et quartiers.

Rencontré au quartier Tangama, où se trouve le siège de la CENI, M. Mamadou Pathé Barry, le président de la CEPI de Dalaba, a dit que son équipe a mis en place une commission de travail. « Une commission de supervision qui est composée de la commissaire de la CENI, Hadja Ramatoulaye Bah, de l’informaticien superviseur, du Président de la CEPI, du chargé des élections et les assistants techniques. Maintenant, la commissaire, elle, a dirigé la mission qui est allée dans les sous-préfectures. Elle a fait les neuf sous-préfectures. J’ai dirigé la mission qui est restée à la commune urbaine. Nous avons eu des créations de bureaux. Il y a deux bureaux qui ont été éclatés. Mais d’ici la fin des opérations, l’on se demande combien de bureau faudra-t-il en créé. Pour le moment, les 193 bureaux qui existaient s’ajoutent deux nouveaux bureaux de vote. Dans la commune urbaine, nous avons huit quartiers pour deux informaticiens. Cette situation nous oblige à faire venir les chefs de quartier au siège de la CEPI pour la correction dans les machines », a t-il expliqué.

Parlant des électeurs concernés par cette opération, notre interlocuteur dira que se sont des électeurs qui constatent des anomalies sur leurs données alphanumériques et biométriques qui en font la demande. Il y a aussi des électeurs régulièrement inscrits, mais délocalisés de leurs circonscriptions électorales effectives ; des électeurs ayant changé d’adresse dans la même circonscription.

Confronté le plus souvent à des difficultés financières, le président de la CEPI de Dalaba s’est félicité de la bonne collaboration entre la CEPI, les partis politiques et de la société civile.

Il faut rappeler que les 74 000 électeurs de la préfecture de Dalaba étaient repartis dans 193 bureaux de vote lors de l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

Aly Badara Condé