Siège de la CENI

Amadou Salif KEBE Président de la CENI

Siège de la CENI

CENI TV

Je retrouve les informations du processus électoral sur ce site

Malgré les difficultés d’accès à la préfecture de Koubia, les missionnaires de la CENI sont sur le terrain pour réajuster les bureaux de votre et procéder à la mise en place des équipes devant gérer les candidatures pour les futures élections communales du 04 février 2018.

A Koubia, le chef de mission se dit confiant quant à l’atteinte des objectifs. Selon lui, les missionnaires sont chargés de démultiplier le contenu de l'appropriation tenu de Conakry. A notre arrivée, souligne-t-il, nous avons pris contact avec la CEPI pour échanger autour des termes de références de la mission et organiser la conduite générale activités liées aux opérations de relocalisation des électeurs et de la gestion des candidatures. L’invite a été faite à tous les membres des démembrements relevant de Koubia à bien faire le travail. M. Bangaly Oularé dira que les acteurs invités à l’atelier d’appropriation ont de façon participative, pris part aux travaux et ont parlé de leurs attentes et  préoccupations du moment. 

« Les citoyens ne sont obligés de demander une relocalisation. Ils doivent évaluer le besoin, c’est-à-dire voir comment se retrouver dans son secteur et comment ne pas se retrouver à plus de 5 kilomètres de son bureau de vote en milieu rural et de 2 kilomètres en milieu urbain. On ne touchera à rien en ce qui concerne le fichier électoral de 2015. Donc il n' y aura pas de nouveaux électeurs pour ces communales. Nous avons suffisamment communiqué là-dessus. C’est la loi qui donne la latitude à la CENI d’éclater les bureaux de vote qui dépassent plus de 600 électeurs. La loi électorale révisée a beaucoup d’exigences sur la tenue des prochaines élections communales. Il y a neuf mois, la CENI avait travaillé sur la cartographie en vue des mêmes élections communales. Les acteurs socio-politiques ont dans les conclusions des accords politiques de 2016, décidé de réexaminer certaines dispositions de la loi électorale. Les atouts de Koubia, est que l’information passe très vite. Les acteurs se communiquent rapidement, la ville aussi n’est pas grande.  La commission de gestion des candidatures est composée de 6 membres qui sont : Le président de la CEPI ou CESPI, le trésorier, le rapporteur, un représentant de l’administration (non membre de la CEPI ou CESPI), un juriste et un informaticien. A priori, tout se passe à merveille", conclu M. Oularé du MATD.

Quant au président de la CEPI, Mamadou Aliou Diallo se dit confiant sur le bon déroulement du chronogramme. Il demande à la CENI, l'acheminement à temps, des matériels électoraux en tenant compte des difficultés d’accès à sa préfecture.

Aly Badara Condé